Etymologie 

Du latin Martius mensis (« mois de Mars »), dieu romain de la guerre...

Ses dictons :

Ces dictons traditionnels, parfois discutables, ne traduisent une réalité que pour les pays tempérés de l’hémisphère nord :

« si mars débute en courroux, il finira tout doux tout doux »,

– « si mars se transforme en été, avril prend ses habits fourrés »,

– « en mars les giboulées sont la bataille que le printemps finit toujours par gagner »

Ses traditions :

« Les mars »  : Nom collectif dans lequel on rangeait toutes les cultures secondaires semées au printemps, comme l’avoine, l’orge, la vesce, etc.

« On appelle ainsi les menus grains, parce qu’on les sème vers le mois de mars, & on comprend sous ce nom l’avoine, l’orge, la vesce, la dragée, […]; il y a des gens qui mettent à ce nombre certains légumes, comme les fèves, les lentilles, les lupins, &c. Les mars sont d’un grand usage pour la nourriture des bestiaux. « — (« L’agronome ou dictionnaire portatif du cultivateur. » – Rouen, 1787)

Son histoire

Histoire du mois de mars  (d’après « La légende des mois », paru en 1881)

racontée sur ce site

Et sa planète en long et en large  

sur ce site-ci