Un article du quotidien de l’écologie « Reporterre »

L’écocide désigne le crime de destruction de ce qui est nécessaire à l’humanité pour exister. Conçu dans les années 1970, il a pris un contenu juridique, afin de criminaliser la destruction des écosystèmes. La juriste Valérie Cabanes, porte-parole du mouvement End Ecocide on Earth (« arrêtons l’écocide planétaire »), se bat pour faire aboutir cette revendication à l’échelle internationale.

End Ecocide on Earth demande l’introduction du crime d’écocide dans le droit pénal international, comme 5ème crime pouvant être poursuivi devant la Cour Pénale Internationale au même titre que le crime contre l’humanité, le crime de génocide, le crime de guerre et le crime d’agression.