Une jeune start up « poulehouse » se lance dans un nouveau concept qui veut rassembler et promouvoir les élevages de poules pondeuses s’engageant à respecter une certaine éthique .

« Nous sommes nombreux à aimer et consommer des œufs mais nous ne savons pas que les poules pondeuses sont majoritairement tuées à l’âge de 18 mois à cause d’une baisse de leur production. Or une poule peut vivre en moyenne 6 ans !

Concept novateur et respectueux de toute forme de vie, Poulehouse propose le premier œuf qui ne tue pas la poule avec un mode de production sans abattage , des producteurs mieux rémunérés – l’arrêt de l’épointage du bec – l’arrêt de la mort des poussins mâles. »

L’ambition de créer ensemble, un nouveau mode de production responsable dans le domaine de l’œuf : Les poules vivent toute leur vie au même endroit que ce soit dans la ferme pilote du Limousin ou chez les éleveurs partenaires. Elles évoluent en plein air, avec une conduite d’élevage qui répond à leurs besoins naturels.« 

Pour cela Poulehouse rassemble une équipe qui associe recherche scientifique ou expérimentale sur le terrain, compétences commerciales, constitue un réseau d’éleveurs intéressés, des lieux de vente et évidemment … des consommateurs qui acceptent de payer un peu plus cher pour participer à cette éthique.

https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne/carnets-de-campagne-19-fevrier-2020 et

https://www.poulehouse.fr/concept