« L’expérience consistant à entendre des voix est une des plus fréquentes parmi celles vécues par les personnes ayant reçu un diagnostic de psychose ou de schizophrénie. Or la confrontation aux voix est, très souvent, source de confusion voire de frayeur pour l’individu et son entourage.

Ecouté Une émission très poignante par les témoignages de quelques participants à ces groupes de paroles, du 26/12 sur France culture.

J.G

https://www.franceculture.fr/emissions/les-pieds-sur-terre/vincent-entendeur-de-voix

La particularité du REV (réseau des entendeurs de voix) est de ne pas considérer l’entente de voix comme un symptôme de maladie mentale mais comme une expérience porteuse de sens pour la personne qui la vit. C’est un lieu où chacun est libre de parler (ou non) de son expérience sans être jugé ni stigmatisé.

Au cours de ces échanges, chacun-e aura l’opportunité de découvrir différentes façons de comprendre l’expérience d’entente de voix, de les gérer et de développer des façons de mieux vivre avec. Ces ateliers sont aussi des temps chaleureux et conviviaux pour tenter l’aventure de la vie au-delà de la “maladie” ! Ils sont des occasions de s’engager, ensemble et concrètement, dans le processus du rétablissement car « se rétablir, c’est vivre », tout simplement. »

http://revfrance.org/