Rappel : Dès février les pyrales du buis sont à surveiller

/, Entretien - Création, Nature et Jardin/Rappel : Dès février les pyrales du buis sont à surveiller

Rappel : Dès février les pyrales du buis sont à surveiller

Par | 2019-03-17T08:56:01+00:00 16 mars 2019|ACTUALITES, Entretien - Création, Nature et Jardin|1 Comment

L’hivernage se fait sous forme de jeunes chenilles, dans des cocons de feuilles et de soie, situés à l’intérieur du feuillage des plants infestés. Elles vont y passer l’hiver en l’attente de se réactiver au printemps le plus souvent en Mars.

CYCLE DE VIE

Février Mars. La chenille consomme les feuilles de buis.  Avril. Elle fait sa chrysalide de 9 à 10 jours.  Mai-Juin. Envol des papillons (nocturnes) de 12 à 20 jours.  Juin. 1ère ponte, de 4 à 5 jours. Juillet-août et septembre-octobre. 2 nouveaux cycles de vie.  Un cycle dure 45 jours

  • Prédateurs signalés par l’observation : mésanges, moineaux, pies, frelons asiatiques et communs, fourmis. Donc des prédateurs : la pyrale en a et il semblerait  que c’est à la fois leur grand nombre et leur stratégie de camouflage, profitant de la forme des feuilles, surtout au bout des tiges, qui permet l’invasion.
  • Lutte mécanique (stade chenilles): Les  haies de buis ou  buis de grande taille, peuvent être secoués ou frappés avec un bâton voir « brossés » (brosse à chiendent). Les chenilles étant sensibles aux vibrations, elles tomberont au sol. Pour faciliter le ramassage, disposer au  préalable un filet ou un tissu au pied des buis, puis ébouillanter ou brûler les chenilles.
  • Enfin une recette  essayée : « le purin de chenilles »  dilué en pulvérisation. En 2 fois, le problème a été réglé.
  • Il existe un piège à phéromones pour les pyrales au stade papillons.
  • Note : Les chenilles ne sont pas urticantes et peuvent donc être manipulées sans danger
  • Capture d’écran 2017-02-07 à 13.35.14

Un commentaire

  1. […] aussi articles du : 07/02/2017 et du […]

Les commentaires sont fermés.