Dans notre société de consommation, il est fait opposition entre l’alimentation conventionnelle, qui est considérée comme la norme et l’alimentation biologique qui est mise de côté.

N’y a t’il pas un paradoxe?

La norme ne devrait elle pas être l’alimentation naturelle, non conventionnelle, comme elle l’était avant?

Pourquoi tant de différences, par exemple, entre un gâteau préparé à la maison et un gâteau fabriqué industriellement?

Est-ce que les composants en plus des matières premières sont tous justifiés?

Est-ce par effets du progrès, par la publicité, par changements devenus habitudes…, que nous avons admis ce non-sens?

Pourtant, “naturel et bon” existe…

Et si notre regard changeait?

Laurence.