Je vous invite à découvrir deux chants de la  Marseillaise, qui ont comme particularité, des paroles de Paix. Et cela serait bien, si nous pouvions les écouter de plus en plus…
Comme le disait Graeme Allright, en octobre 2005 :  “En 1792 à la suite de la déclaration de guerre du Roi d’Autriche, un officier français, Rouget de l’Isle, en poste à Strasbourg, compose « Le chant de Guerre pour l’armée du Rhin ». Je me suis toujours demandé comment les français peuvent continuer à chanter, comme chant National, un chant de guerre, avec des paroles belliqueuses, sanguinaires et racistes. En regardant à la télé des petits enfants obligés d’apprendre ces paroles épouvantables, j’ai été profondément peiné, et j’ai décidé d’essayer de faire une autre version de La Marseillaise. Le jour où les politiques décideront de changer les paroles de La Marseillaise, ce sera un grand jour pour la France.”   ICI

Et un autre plus ancien, chanté par le groupe” Chansons plus Bifluorée”, et découvert grâce au groupe Evasion,  il semblerait que les paroles de cette Marseillaise de la Paix aient été écrites à la toute fin du 19ème siècle par les enfants de l’orphelinat de Cempuis sur Oise dirigé par le pédagogue libertaire Paul Robin (1837-1912).   Par là.

Bonne écoute.