Le sel, ce grand inconnu !
Découvrez le vrai goût du sel, 100% naturel, non traité, avec minéraux et oligo-éléments !
Le sel est l’un des rares ingrédients que l’on utilise quotidiennement, sur tous les continents, quel
que soit notre culture ou notre mode de vie.
Outre son intérêt gustatif, saviez-vous qu’il est absolument indispensable à l’équilibre de notre
corps ? En effet, il permet la régulation de l’eau dans notre corps, et est nécessaire pour la réalisation
de l’osmose. Le manque de sel, tout comme son excès, sont extrêmement néfastes à nos
organismes.
Depuis quelques décennies, le sel est largement décrié dans nos sociétés ; s’il est vrai qu’en cas de
surconsommation, les conséquences peuvent être dramatiques, il n’en est pas pour autant à bannir,
au contraire ! Pendant des siècles, il a été considéré comme un véritable trésor : il servait de
monnaie d’échange, les légionnaires romains étaient payés en sel (éthymologie du mot « salaire »!),
et il a permis l’essor de civilisations et de villes entières, à commencer par Aigues-Mortes en
France.
Le sel industriel, que nous ne connaissons que trop bien, n’a rien à voir avec le produit agricole,
récolté à travers le monde par des artisans passionnés. Sel gemme ou sel marin, le sel industriel est
lavé et ainsi vidé de ses minéraux et oligo-éléments, blanchi, et additionné de produits chimiques
pour éviter qu’il ne colle dans nos salières…Pas très appétissant !
C’est pourquoi La Route Des Sels vous propose de partir à la découverte du vrai sel, un produit
naturel, agricole, issu de terroirs ; certains sont reconnus par des AOP ou IGP.
Des sels qui sont tous différents : couleur, texture, goût, teneur en minéraux et oligo-éléments.
Des sels marins, récoltés par les paludiers en bord de mer ou d’océan, avec la fleur de sel, qui est
issue de la première cristallisation du sel, si légère qu’elle reste en surface de l’eau (la fleur de sel est
un produit gastronomique), ou des sels gemmes, issu de gisements souterrains, vestiges d’anciennes
mers préhistoriques, récoltés dans des mines ou grâce à des sources d’eau salée.
Des sels roses, des sels blancs, des sels gris…. Leur couleur varie naturellement en fonction de leur
lieu de récolte (les sels gris de la côte atlantique française doivent leur couleur à l’argile reposant au
fond des marais salants)
Des sels plutôt doux (sel rose de Bolivie) ou intenses et minéraux (Tavira) – selon leur taux de
sodium.
Des sels délicats et légers, comme les flocons de sel d’Australie ; ou des sels riches et généreux, à
l’image de la région du Sud Ouest et son sel de Salies de Béarn.
Il y a tant à dire sur la richesse du sel et de son univers !! N’hésitez pas à vous rendre sur le site de
La Route Des Sels https://www.laroutedessels.com/ pour en apprendre plus sur l’Or Blanc !

Carine Vincent – La Route Des Sels – 2 Passage de l’Ecole – 26340 La Chaudière – 06 23 57 89 89