Ecouter l’enregistrement de la réunion publique sur le COMPTEUR LINKY 🗓

Cela s’est passé le Vendredi 2 Février 2018 à la salle des fêtes du Poët Laval

GRANDE REUNION PUBLIQUE concernant les

COMPTEURS ELECTRIQUES LINKY

On peut écouter l’enregistrement du débat réalisé par Radiolà la web radio participative locale ICI

Etaient invités : Enedis, Michèle Rivasi, l’ONG Next Up et un juriste du barreau de Paris, Maître Arnaud Durand qui s’est spécialisé sur le Linky.

Etaient présents : Michèle Rivasi, l’ONG Next Up et un juriste du barreau de Paris, Maître Arnaud Durand.

Plus de 300 personnes des communes environnantes, mais aussi du Diois, du nord de la Drôme, d’Ardèche…sont venues chercher l’information.

Les grandes lignes de ce qu’il s’est dit :

Technique : L’installation prévue comporte un réseau dit « grappe » de plusieurs compteurs Linky, relié à un concentrateur installé sur un pylône et à une antenne relais.

Des antennes relais et compteurs déjà installés qui ont déjà poussé un millier de personnes hors de chez elles, ne pouvant supporter les ondes électromagnétiques.

Nous avons aussi appris que beaucoup d’incendies se sont déjà produits, principalement à cause d’une mauvaise installation des compteurs – câbles mal serrés -… En cas de problème, il est impossible de disjoncter son compteur, seul ENEDIS peut intervenir à distance.

Les directives européennes demandent aux fournisseurs d’électricité de permettre aux utilisateurs d’être acteurs des économies d’énergies qu’ils pourraient réaliser au niveau de l’utilisation de leurs appareils électriques. Linky ne permet pas cela puisque la consommation n’est pas donnée en temps réel, mais seulement le lendemain, et consultable seulement sur internet.

En revanche, il faut savoir que le compteur Linky n’est pas un simple compteur, mais aussi un mini-ordinateur.

L’installation a toute la potentialité de relever les données et les informations personnelles ! Chaque appareil du foyer peut être suivi par ENEDIS grâce à son empreinte électro-magnétique.

Aujourd’hui ces données sont censées ne pas être commercialisées mais quid de l’avenir ? Les entreprises pourraient les utiliser afin de cibler les besoins des consommateurs.

Ceci donne également la possibilité à ENEDIS de couper l’électricité, s’il juge qu’il y a trop de consommation à certains moments sans que le consommateur ne puisse agir…

Plusieurs pays dont l’Allemagne et la Belgique ont refusé ce type de compteur chez les particuliers. Il existe d’autres modèles intéressants en Europe, Michèle Rivasi a demandé une étude à ce sujet.

Parmi l’auditoire, il y avait plusieurs élus, dont des maires et des conseillers municipaux, l’un d’entre eux nous a confié, avoir pris un arrêté municipal pour alerter ses administrés, tout en prenant la mesure de la responsabilité de la municipalité dans le cas où il y aurait des incidents et incendies sur sa propre commune, puisqu’elle est propriétaire des compteurs électriques.

Nous constatons qu’Enedis, qui a le total monopole, veut imposer un système qui n’est pas sans inconvénients, sans consultation, ni des municipalités, ni des habitants…

Chaque citoyen, adulte ou enfant, est donc concerné par ce fait de société, qui devrait être un choix personnel !

Voilà quelques sites pour aller plus loin :

http://stoplinky07.ardechelibre.org/linky-infos/

http://stoplinky07.ardechelibre.org/le-pouvoir-des_communes/

https://videos2.next-up.org/Linky_reprenez_votre_pouvoir.html
https://videos2.next-up.org/IoT_Linky.html

Si vous souhaitez plus d’informations, ou si vous êtes opposés à la pose d’un compteur Linky chez vous, ne restez pas seuls, rapprochez-vous des collectifs locaux:

Pêle-mêle