L’hiver arrive « De quel bois je me chauffe ? »

Les AMAP bois bûche

Objectif : Une exploitation « douce » de la forêt grâce à une approche sélective, permettrait d’extraire du bois, tout en laissant la forêt sur pied, utilisable pour les loisirs et pour la chasse, et avec une valeur d’avenir accrue. Pour cela, Dryade propose de sensibiliser les propriétaires à cette alternative, renforcer chez les exploitants les techniques spécifiques de la gestion sélective, tester un modèle économique et organisationnel permettant de rémunérer ce travail de qualité en impliquant les consommateurs dans cette recherche de cohérence.

* L’AMAP, Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, réunit producteurs et consommateurs de produits agricoles, et propose une solidarité économique, sociale et écologique. L’« AMAP » bois bûche transpose le concept au « paysan-forestier » et intègre un troisième protagoniste, le propriétaire forestier. 

Le propriétaire forestier

Il met à disposition sa forêt, il lisse ses revenus et retire à moyen et long terme une augmentation de son capital forestier.

Le forestier

ll travaille dans le respect de l’écosystème (prélèvements parcimonieux du bois, sélection des arbres d’avenir et recherche de diversité des essences et des âges). Il est soutenu par le collectif et dispose de facilités financières grâce à l’engagement des consommateurs et à la valorisation de son travail de soin à la forêt. Pour voir le guide à l’intention des forestiers.

Le consommateur de bois bûche

Solidaire, il s’engage à l’avance et paie une partie de son bois au moment de l’exécution des travaux forestiers. Il participe autant que possible au projet via, par exemple, des chantiers collectifs en forêt pour acquérir des savoir-faire et renforcer le lien avec le forestier. Il peut bénéficier de tarifs plus avantageux s’il réalise une partie du travail par lui-même.

Des groupes locaux

Pour garder une cohérence écologique, les collectifs doivent s’organiser autours de pôles rayonnant à 35 km maximum. Deux groupes sont donc constitués dans la Vallée de la Drôme : les Bonnes Energies à Die, et un groupe à Crest. Chaque groupe bénéficie du soutien de Dryade. Si une volonté locale sur une autre zone se manifestait pour démarrer l’aventure, Dryade pourrait également la soutenir.

Pour rejoindre le collectif de Crest, obtenir les tarifs ou plus d’informations, contactez nous directement.

Association Dryade 

10 rue Archinard, 26400 Crest 

0811 26 00 64

www.dryade26.org